27 October 2021

Analyst Meeting 2021 : le Groupe IBL réaffirme ses ambitions régionales

Le Groupe IBL a tenu sa rencontre avec les analystes le mardi 26 octobre au Caudan Arts Centre pour détailler ses résultats financiers, publiés fin septembre. Malgré la pandémie et une baisse de 2% de ses revenus comparativement à l’exercice précédent, le premier conglomérat du pays a su maintenir la tête hors de l’eau en réalisant des bénéfices opérationnels sur l’année financière 2020-2021. Lors de cette rencontre, IBL a affiché ses ambitions tant sur le plan local que régional. Abordant avec confiance l’avenir, le groupe compte s’adapter à un contexte changeant avec une feuille de route bien établie, notamment consolider ses activités à Maurice, pérenniser son ancrage régional et renforcer son expertise de classe mondiale. Pour ce faire, il souhaite s’appuyer sur le capital humain, la transformation numérique et le développement durable.

 

Arnaud Lagesse, Group CEO d’IBL

 

« L’adaptabilité a été la clé tout au long de cette nouvelle conjoncture. Nous avons, en effet, davantage mis l’accent sur de nouvelles opportunités, malgré les difficultés liées à la pandémie et à la fermeture du pays. Nous avons, avec le soutien du cabinet de consultants en gestion McKinsey, entrepris en 2021 une analyse visant à identifier trois axes stratégiques d’expansion à Maurice et dans la région : les énergies renouvelables, les soins de santé et l’identification d’opportunités en Afrique de l’Est », explique Arnaud Lagesse, Group CEO d’IBL.

 

Dipak Chummun, Group Chief Finance Officer d’IBL

 

L’intérêt du Groupe IBL de se positionner ou d’asseoir son positionnement dans ces deux secteurs respectifs repose sur des constats et une expérience solide. Les énergies renouvelables constituent une industrie extrêmement diversifiée et à fort potentiel d’investissement tant en Afrique que dans le monde. Avec une population africaine estimée à 2,5 milliards d’habitants d’ici 2050, la demande d’énergie sur le continent devrait augmenter pour pouvoir répondre à la croissance démographique. Avec des filiales qui produisent déjà de la biomasse résiduelle et ayant l’ambition de convertir des déchets en énergie, IBL souhaite désormais adopter une approche d’investissement sélective et se concentrer sur les marchés de niches. Le groupe évaluera les opportunités d’investissement dans les énergies renouvelables selon trois critères : les pays, les segments de clientèle et les technologies qui seront utilisées.

 

Patrice Robert, Group Head of Operations d’IBL

 

Quant au secteur de la santé, l’on constate que le marché pharmaceutique panafricain devrait connaître une croissance annuelle de 7 à 10 % jusqu’en 2024 en Afrique de l’Est et de l’Ouest. Ce secteur étant sous-exploité, le Groupe IBL estime qu’il y existe d’importantes opportunités et compte miser sur son expérience, notamment en matière de recherche et d’essais cliniques, de distribution de produits pharmaceutiques et de consommation, ainsi que l’approvisionnement en équipements médicaux dans la région. Les ambitions d’IBL dans la santé sont claires pour les marchés local et régional : améliorer sa gamme de produits et l’efficacité des produits pharmaceutiques, des consommables et des équipements médicaux, accroître sa présence dans le commerce de détail et développer des capacités d’essais cliniques. Pour le continent africain, le groupe évalue les opportunités d’investissement dans les entreprises de soins de santé.

 

Christine Marot, Group Head of Technology & Sustainability d’IBL

 

Enfin, les récentes fusions et acquisitions en Afrique de l’Est confirment l’intérêt des acteurs à accroître leur présence sur le continent. D’ailleurs, avec un bureau régional à Nairobi, IBL développe un solide réseau sur le continent. Le groupe compte ainsi continuer à y investir à hauteur de USD 125 millions au cours des cinq prochaines années, notamment dans six secteurs clés : la logistique, les soins de santé, les énergies renouvelables, le commerce de détail et la distribution, la propriété industrielle et les services financiers.

 

Jean-Claude Béga, Group Head of Financial Services and Business Development d’IBL

 

De g. à dr. : Dipak Chummun, Group Chief Finance Officer ; Arnaud Lagesse, Group CEO d’IBL ; Jan Boullé, Chairman d’IBL ; Christine Marot, Group Head of Technology & Sustainability ; Patrice Robert, Group Head of Operations et Jean-Claude Béga, Group Head of Financial Services and Business Development

Other posts that might interest you

IBL Ltd
IBL House Caudan Waterfront, Port Louis, Mauritius

© 2021, IBL Together