Actualités

30 January 2019
Latest News

Interview d’Arnaud Lagesse, CEO d’IBL Ltd, dans le magazine The Business Report de janvier 2019

« L’un des grands défis auxquels l’île Maurice est aujourd'hui confrontée consiste à attirer, à développer et à retenir le capital humain »

 

Arnaud Lagesse est le CEO du groupe IBL Ltd, le plus grand conglomérat de l’île Maurice. Il fait partie des plus jeunes leaders évoluant au sein du secteur privé mauricien, et a initié il y a deux ans la fusion de GML Investment Ltd et d’Ireland Blyth Ltd – créant ainsi un conglomérat prospère, dont le cours de l'action a augmenté de plus de 90% depuis juillet 2016. Arnaud Lagesse nous fait part de ses réflexions sur l’évolution de l'économie mauricienne.

 

Quelle est la présence d’IBL dans le paysage mauricien d’aujourd’hui ?

IBL est le plus grand groupe de l’île Maurice, non seulement en termes de chiffre d’affaires, mais aussi en termes de capitalisation boursière (hors secteur bancaire) et de nombre d’employés (plus de 22 000). Le groupe est un acteur majeur dans les neuf secteurs au sein desquels nous opérons : Agro, Hôtellerie, Bâtiment et ingénierie, Fabrication et transformation, Immobilier, Sciences de la vie, Commercial, Logistique et Services financiers. Nos fondateurs visionnaires ont bâti ce groupe, et nous avons hérité de leur audacieux esprit d'entreprise qui anime aujourd'hui l’approche ascendante de nos activités.

 

Que pensez-vous de la situation économique actuelle de Maurice ?

Maurice traverse une phase de transformation. Notre économie diversifiée apprend à s'adapter à de nombreux changements, qu’il s’agisse des attentes et des habitudes des consommateurs mais aussi des nouvelles façons de faire des affaires. Dans une île comme la nôtre – certes de petite taille mais dotée d'un fort potentiel –, nous devons être constamment ouverts sur le monde et cultiver la curiosité, l'excellence et l'innovation.

 

Quel est le plus grand défi auquel l’île Maurice est aujourd'hui confrontée ?

L’un des grands défis auxquels l’île Maurice est aujourd'hui confrontée consiste à attirer, à développer et à retenir le capital humain. Les nouvelles filières, les nouveaux procédés ainsi que les technologies en constante évolution sous-tendent une expertise spécifique. D'un côté, nous devons attirer les talents, dont certains ne sont pas présents sur l'île ; et de l'autre, nous devons créer des filières éducatives appropriées ainsi que des opportunités, afin de nous assurer que les industries mauriciennes actuellement en pleine évolution pourront faire appel à un personnel qualifié dans le futur.

 

Quelle est la stratégie d’expansion d’IBL en Afrique et dans le monde ?

Notre groupe souhaite également mettre en œuvre un plan d'expansion régionale, dans lequel l’Afrique joue un rôle très important. Ainsi, nous avons ouvert un bureau régional à Nairobi pour affirmer notre présence et faciliter les relations et les partenariats dans les régions SADC/COMESA. De plus, nous souhaitons consolider notre présence à l’international grâce à notre savoir-faire de calibre mondial. Par exemple, notre expertise hôtelière, à travers la marque LUX*, s’est déjà distinguée dans diverses régions du monde. Côté secteur bancaire, AfrAsia Bank se développe rapidement dans la région et au-delà, grâce à son audace et son approche centrée sur le client.

 

Comment évaluez-vous la compétitivité de Maurice en tant que centre des affaires pour l’Afrique ?

Maurice est idéalement située et structurée pour être le partenaire privilégié de l’Afrique. De plus, les contextes juridique et fiscal qui régissent nos relations avec ce continent et avec ceux qui souhaitent investir en Afrique offrent un positionnement idéal, facilitant les affaires ou les investissements. Cependant, toutes les industries ou tous les domaines ne sont pas égaux dans leurs relations avec l’Afrique. Par exemple, le marché du Global Business est florissant : les entreprises mauriciennes ont établi des réseaux solides à travers le grand continent. Le secteur Agro d’IBL a également réussi à se développer dans les pays africains, mais le secteur de la fabrication et de la transformation fait face à plus d’obstacles et de difficultés pour établir des relations de travail.

Découvrez toutes nos actualités

IBL Ltd
IBL House, Caudan Waterfront, Port-Louis, île Maurice

Suivez-nous !

© 2018, IBL Together